Ah les amitiés de 30 ans… on sait ce que c’est depuis celle jouée dans les années 90 par Chirac et Balladur. Et puis tiens, c’est justement de cette époque là que date cette pièce, écrite par Yasmina Reza. Qui a beaucoup de défauts qui peuvent aussi être des qualités, comme celle de capter à ravir les airs du temps où elle écrit. A cette époque-là, on était en 1994, l’auteur avait lancé cet « Art » autour d’une amitié de 30 ans qui se lézarde à cause de l’achat, par l’un des piliers de ce trio amical, d’un tableau blanc où « si on cligne des yeux, on peut apercevoir de fins liserés blancs transversaux ». Ce que son ami traduit par « une merde blanche à 20 briques », qui accuse son pote de « se laisser plumer par snobisme et ne plus avoir un gramme de discernement ». Quant au troisième, qui essaie de s’interposer entre ces deux-là, il joue justement ce rôle parce qu’il est « tolérant, ce qui, en matière de relations humaines est le pire défaut ». On voit là tout l’art de Yasmina Reza qui n’aime rien tant que pourfendre joyeusement l’esprit d’unanimisme, les codes du savoir-vivre consensuel. Dans « Le dieu du carnage » , en 2008 (adapté par Polanski sous le titre « Carnage ») cela éclatait aussi : comment des gens en apparence sains de corps et d’esprit peuvent déboulonner si peu qu’on les titille un peu. Quant à « Art », ce fut dès sa sortie un succès ravageur, sans doute porté par la joie mauvaise du public d’aller voir des artistes déboulonner l’art contemporain, ce qu’eux mêmes n’oseraient faire de peur de passer pour des gougnafiers. Pierre Arditi, André Dussollier, Fabrice Luchini ou encore Jean-Louis Trintignant ont été en même temps ou tour à tour ces trois amis là et là, la pièce revient encore une fois portée par un trio doré à l’or fin : Alain Fromager, l’amateur d’art, Charles Berling, son contempteur et, on s’en serait presque douté, Jean-Pierre Darroussin comme arbitre qui en prend autant dans la vue. C’est incontestablement réjouissant, le succès (de 25 ans celui-là) est là comme une preuve. Mais est-ce de l’art ? Peut-être qu’on s’en fout… JLE

Mardi 5 février à 20 h 45 à l’Olympia à Arcachon. De 28 à 46 €
Jeudi 7 février à 20 h 30 au Pin Galant à Mérignac. 40 et 45 €