Previous Page  VIII / LXIV Next Page
Information
Show Menu
Previous Page VIII / LXIV Next Page
Page Background

8 / CLUBS ET CONCERTS n° 108

DISQUES

BOOTCHY TEMPLE

« CHILDISH BAZAR »

L

ocalement parlant ils sont, avec Prê-

cheur Loup, parmi les jeunes groupes à

m’avoir le plus impressionné sur scène

ces derniers mois. Pour l’album, c’est

Bootchy Temple qui dégaine en premier.

Il y a tout ce que j’aime dans ce disque.

L’Ecosse des Pastels. L’Angleterre du

label Sarah Rcds, et celle, plus mature,

de Peter Perrett et ses Only Ones. La

scène paisley underground US de

3 O’Clock. La verte Nouvelle Zélande des

Bats. Ou encore le Bordeaux de Kid Pha-

raon. Le producteur Stephane Gillet est

ici uniquement en charge des baguettes.

Il a laissé à Paul Trigoulet (guitare) le

soin de faire sonner, seul, les 12 chan-

sons de ce beau « Childish Bazar ». Et

j’aime autant vous dire que le benjamin

s’en tire avec panache.

n

MJ

CANTHARIDE

« SO MANY WAYS »

A

vec ce troisième albumde Cantharide,

l’ami Pierre Chaissac nous livre un

disque somme. Un pimpant panel power-

pop, avec du Posies, du Pollard (Bob) et

du Buffalo Tom dedans... L’histoire

d’amour de « Choum » avec la musique

dure depuis plus de vingt ans. En écou-

ter, et puis en faire (D.I.T, Broken Toy,

Pudgy, j’en oublie...). Il se décide enfin a

tout mélanger sur un même disque. La

noisy pop, le folk, le classic rock... Son

écriture évoque Evan Dando, Thierry

Duvigneau ou Mark Eitzel. Puissante, la

production sert de marche-pied a ces

chansons soignées (mélodies, harmonies

vocales - Julien Pras est de la partie),

pour atteindre le niveau chéri d’un Nada

Surf ou d'un Teenage Fanclub.

n

MJ

PAR

MARTIAL JESUS